Confidence d’entrepreneuse #10

Confidence d’entrepreneuse #10

25 janvier 2021 / Lettre d'entrepreneuse

By Pauline d'Arcane Noir

« Un jour, j’ai dit que j’étais une sorcière, et plein de femmes m’ont murmuré qu’elles aussi. » J’ai lu cette phrase il y a quelques années dans le livre Âme de Sorcière d’Odile Chabrillac, et ça a résonné fort en moi ! Tellement fort qu’un jour j’ai dit tout haut que j’étais une sorcière, et depuis, j’ai pu rencontrer des centaines de femmes qui ont fini par me murmurer qu’elles aussi… Tu te demandes probablement quel est le rapport entre sorcière et entrepreneuse ? Bah figure-toi que sorcière est devenu mon métier, et qu’au fond, ça ne choque personne… Parce que je pense que quand on assume pleinement qui l’on est dans notre vie autant professionnelle que personnelle, les gens sont ok avec ça.

J’ai d’ailleurs eu cette discussion tout récemment avec une amie qui hésite encore à se qualifier ouvertement de médium / énergéticienne, simplement parce que dans la ville où elle vit, ça n’est pas encore très très développé, ni forcément vu d’un bon oeil. Mais alors, si personne n’assume cette vocation, la voie n’est pas prête de s’ouvrir pour d’autres ! Et c’est un cercle qui n’en finit pas, le serpent continue de se mordre la queue, et on ne verra jamais de médium ou d’énergéticienne dans ce coin de la France alors qu’ailleurs c’est si bien intégré !

Maintes fois j’ai entendu parler du courage de s’assumer, mais je n’ai jamais bien compris cette expression. En quoi c’est courageux d’être aligné dans sa vie ? C’est juste normal à mon sens. Et c’est mille fois plus courageux de vivre en contradiction avec qui l’on est puisque ça demande une énergie colossale pour tamiser sa lumière et se cacher ! Tu ne crois pas ?

Pour s’aligner, il n’y a pas 36 solutions ! Tout commence en déconstruisant les croyances limitantes qui t’empêchent d’être la vraie toi. Tout ce que tu as entendu depuis l’enfance, tout ce que la société veut te faire croire, et tout ce qui s’impose dans ton esprit, bloquant ton chemin, c’est ça les croyances limitantes. Il y a quelques jours, j’ai d’ailleurs participé à un atelier animé par Claire de Yümnity sur le sujet, qui m’a permis d’avancer vers d’autres aventures (pro et perso) que je pensais impossibles avant !

La deuxième chose qui peut te paralyser pour t’assumer pleinement, c’est la peur de le faire. Bah ouais quoi, tu es quand même dans une société dans laquelle tu es constamment jugée que ce soit sur ton physique ou tes actions ! Alors oui, ça fait peur de se lancer, de s’assumer telle que l’on est, mais j’ai souvent entendu dire que si ça fait peur, c’est qu’il faut y aller. Il existe un superbe conte bouddhiste qui parle d’une guerrière qui doit affronter la peur en personne. C’est en lui demandant direct comment s’y prendre que la peur lui apprend que lorsque l’on ne l’écoute pas, elle est impuissante ! Je répète au cas où tu n’aurais pas bien intégré : la peur est impuissante lorsque tu ne l’écoutes pas.

Ecoute plutôt ton enfant intérieur, qui elle n’a peur de rien, qui sait au fond quel est ta mission de vie ! Nourris-là avec tes rêves, tes idées, tes envies… Rappelle-toi que quand tu étais petite fille, tu étais une fée, une guerrière, une princesse, [insère ici ton job d’enfant], une sorcière (tiens donc) et que ça n’importait que toi ! A quel moment tu as perdu cette étincelle ? Où s’est-elle envolée ? Peut-être qu’en creusant dans cette direction, tu pourras la retrouver, tout comme j’ai pu le faire il y a quelques temps…

Alors amie (future) entrepreneuse, ce que je te confie aujourd’hui, et pour 2021, c’est que tu te dois de briller et d’assumer cette part de folie en toi, cette chose qui ne demande qu’à s’ouvrir, et de trouver ou même créer le métier qui te correspond vraiment. « Aujourd’hui est le jour où commence ton livre, le reste n’est pas encore écrit… »