DEFI #8 : Le bonheur est quand ce que vous pensez ce que vous dites et ce que vous faites est en harmonie

DEFI #8 : Le bonheur est quand ce que vous pensez ce que vous dites et ce que vous faites est en harmonie

12 mai 2021 / Newsletter

Et vous alors … qu’est ce que vous faites pour : "Que ce que vous pensez ce que vous dites et ce que vous faites soit en harmonie. »

Avant de vous proposer ce défi il faut que je vous raconte une anecdote.

En 2010 j’ai vécu une année incroyable, c’était l’année de mes 30 ans, il soufflait un vent de liberté dans ma vie. J’avais mon premier restaurant (un resto dansant), je découvrais la vie de célibataire après 12 ans de vie commune, je découvrais les sorties et le lâcher prise. Bref à 30 je naissais pour la deuxième fois.

Avec mon amie Laure on adorait faire la fête et surtout comme je n’avais aucune peur du jugement des autres j’adorais danser et chanter … J’osais afficher ma passion pour « femme » de Jean luc lahaie et « Y ‘a pas que les grands qui s’aiment de Mélody (deux grands chefs d’œuvre de la chanson française🎤 ) et puis un jour, c’était l’époque où Facebook battait son plein le Dj de la boîte de nuit avait posté une vidéo de moi en train de chanter … et devinez quoi ? je chantais super mal. J’ai détesté mon image.

Depuis ce jour-là j’ai plus osé prendre un micro alors que j’adore ça, j’ai même plus vraiment osé danser car comme dirait ma cop’s Aurélie, on adore danser mais la danse ne nous aime pas.💃🏾

Et puis je me suis mis en couple et j’ai arrêté de danser en culotte chez moi, j’ai eu des postes avec plus de responsabilité, j’ai dirigé des équipes et j’ai commencé à avoir des mentors a qui je voulais ressembler et j’ai arrêté d’écouter du Eminem ou sexion d’assaut pour des podcast sur comment construire une landing page, j’ai troqué mes cours de squash avec mes potes pour des cours de yoga et des retraites à Karma ling …

J’ai voulu rentrer dans un moule car je suis mère de 3 enfants et en tant que chef d’entreprise je me dois d’avoir une image et puis il y’a un an et demi avec mon amie Laure nous sommes parties à Karma Ling ( oui oui les soirées karaoké sont bien loin ) et sur un des murs de ma chambre il y’avait écrit :

« Le bonheur est quand ce que vous pensez ce que vous dites et ce que vous faites est en harmonie. »

Je venais d’avoir 40 ans et ce que je pensais, ce que j’étais vraiment était bien enfouie au fond de moi parce que je n’osais pas, j’avais peur du regard des autres, je reste persuadée qu’une mère de 3 enfants, chef d’entreprise, mariée doit savoir « se tenir » pour ne pas être … jugée.

Et c’est dans cet état d’esprit qu’au début j’ai créé Who Run The World. J’ai observé des tonnes d’entrepreneurs que j’admirais et j’ai voulu être comme eux. Alors que je rêvais de faire des newsletter fun et intime au début je faisais comme TOUS LE MONDE. Alors qu’il fallait faire de la communication sur les réseaux sociaux de façon neutre et froide je rêvais de me marrer. Bref je voulais être une future Pauline Laigneau, Justine Hutteau ou Lisa Gachet. Alors j’ai tenté de rentrer dans un moule d’entrepreneur pour faire bien …

Et puis lors d’une séance de coaching dernièrement Sophie ( du bonheur en barre)  m’a demandé d’écrire qui je me sens vraiment au fond de moi. Alors je me suis écrit une lettre, avec beaucoup de difficultés, j’ai écrit quelle femme je sentais que j’étais au fond de moi, quelle mère je me sentais, quelle amie je m’imaginais être et surtout quelle entrepreneuse au fond de moi je me sens. Et puis j’ai analysé ma vie et je me suis demandé si j’étais congruente … est ce que ce que je pense, ce que je dis est en accord avec mes actes …

Vous savez quoi et bien pas tout le temps. Parfois j’ai envie de danser en culotte chez moi sur du sexxion d’assaut, parfois j’ai envie d’organiser des formations encore plus folles, j’ai envie de faire des podcasts engagés, j’ai envie de dire à ceux qui nous traitent de féministes d’aller bien se faire cuire le cul car tant qu’il y’aura des femmes proches du burn out car elles tentent de monter leur boîte malgré le manque de soutien de leur mari je serais féministe…

Alors je vous propose à vous aussi de vous écrire (ou même m’écrire je les lirais avec joie) la femme que vous êtes au fond de vous. Je peux tout lire avec bienveillance je vous ai avoué que j’adorais chanter Mélody.🤣

C’est le moment d’être congruente, de respecter l’entrepreneuse que vous êtes.

Vous savez ce que c’est pour moi être alignée en ce moment c’est de me confier à vous, c’est avouer que parfois j’ai envie de tout envoyer chier pour aller élever des chèvres en Ardèche et que parfois j’ai envie d’ouvrir 4  Who Run The World en France. Être alignée c’est de vous dire que je suis sous l’eau en ce moment que je n’arrive pas à abattre mes to do list et ne pas faire tout ce que j’ai comme projet mais que je m’en fous parce que j’ai besoin de passer du temps avec mes amis et ma famille. Être alignée ce soir est de vous dire que je me sens comme Beyoncé avec le rythme dans la peau et une voix de diva mais que je suis incapable de danser ailleurs que dans ma salle de bain et puis … Être alignée pour moi c’est de faire mes courses en Zéro déchet manger bio et local la plupart du temps et que ce Week end j’ai mangé des gâteaux au Nutella, bu des despé, manger des bonbons et vous savez quoi … j’ai adoré ça .

Et vous alors … qu’est ce que vous faites pour :

« Que ce que vous pensez ce que vous dites et ce que vous faites soit en harmonie. »