Portrait de femme : Marine de l’Atelier Colibri

Portrait de femme : Marine de l’Atelier Colibri

31 août 2021 / Portrait de femme

Marine Hubert

As-tu des routines? Si oui, lesquelles?

Je n’ai pas de routine particulière. Pendant des années j’ai voulu m’imposer des résolutions que je tenais au mieux une semaine, et qui généraient de la frustration et de la culpabilité lorsque je n’arrivais pas à tenir sur la durée.

Aujourd’hui je suis beaucoup moins dans le contrôle, j’essaye de lâcher-prise et d’écouter mes envies. Je travaille souvent de chez moi, ce qui me permet de commencer la journée par du yoga, un petit dej, une playlist, une balade, du sport, … selon l’envie du jour.

J’aime la liberté de rythme que permet l’entreprenariat, finie l’époque où je courrais après le métro pour arriver à l’heure au bureau !

As-tu une méthode d’organisation pour réussir à gérer le développement de ton entreprise?

Ma tête fourmille de 1000 idées et projets à la minute, je n’ai pas d’autre choix que de structurer tout ça !

Et pourtant, l’organisation c’était vraiment loin d’être inné chez moi … Ado, je ne sais combien de fois où j’ai dû refaire faire ma carte de cantine, noyée sous des piles de fringues et de CDs… (je flippe d’avance à l’idée que les photos de ma chambre d’ado ressortent le jour de mon mariage !)

J’ai beaucoup travaillé dessus, et franchement, je suis assez fière du résultat même s’il me reste encore une bonne marge de progression : j’ai totalement arrêté de procrastiner, je fais de longues to-do-lists (pour vider ma charge mentale sur le papier), je m’impose des systèmes de classement, et me surprends même à devenir perfectionniste !

Dans le travail, j’ai également élaboré des fichiers types qui me servent de trame pour gagner en efficacité (et parfois on me les pique même au collectif ! ^^)

Comment protèges-tu ta vie perso et ta vie pro?

Il y a quelques années, je les séparais sans problème : j’étais salariée, et dès que je passais le seuil de mon bureau, je switchais mon cerveau en off jusqu’au lendemain. Et puis a suivi un bore-out, et un manque total d’alignement entre mon job et ma vie personnelle.

Lorsque j’ai créé mon agence d’architecture intérieure écoresponsable, j’ai senti rapidement une excitation grandissante à travailler sur mes propres projets, en accord avec mes convictions écologiques.

Ma boîte étant toute jeune, je suis passée par quelques mois intenses pour la développer, parfois au rythme effréné de 8H-23H sans pause dej’, la tête dans le guidon, face à mon ordinateur.

J’ai compris que je n’allais pas tenir le rythme le jour où je me suis fait la réflexion que je n’avais pas vu le lac depuis plus d’un mois (alors que j’habite à 15 minutes à vélo !) …

Alors pareil, j’ai essayé de structurer tout ça, pour gérer sereinement la croissance de l’Atelier Colibri.

J’ai ouvert une ligne téléphonique séparée, j’éteins mon portable pro le soir et les weekends (bon j’avoue parfois j’ai du mal à couper le cordon et je lis mes mails dans mon lit, hihi), j’essaye de préparer mes publications à l’avance, et en vacances je consulte uniquement les mails urgents.

Comment gères-tu les phases de découragements ou les phases difficiles ?

Pendant longtemps j’ai géré mes émotions avec des descentes de frigo, et une carte fidélité chez l’ostéopathe avec le dos bloqué ! Je suis quelqu’un de très sensible et l’ascenseur émotionnel fait partie de ma vie.

Je me suis abonnée à l’application Petit Bambou, qui propose des méditations de pleine conscience guidées, qui me fait beaucoup de bien.

Et le meilleur remède : ma playlist que j’ai intitulé « karaoké de la honte » pour les jours difficiles (n’hésitez pas si vous voulez un partage !)

(Bon, et le plus efficace on ne va pas se mentir, un petit Spritz avec les copines !)

L’entreprenariat comporte sa dose de stress, mais rien à voir avec le salariat, je me sens tellement vivante et alignée. Pour la première fois de ma vie, je suis rentrée de vacances sans le blues du dimanche, contente de retrouver mon bureau le lundi de la reprise !

Quels sont les outils de développement personnel que tu peux nous conseiller ?

Professionnellement parlant, j’ai compris qu’il était essentiel de se faire accompagner dans cette expérience qu’est l’entreprenariat. À devoir gérer toutes les casquettes sans méthodologie, on se retrouve vite au pied d’une immense montagne à gravir, dont on ne sait pas par quel bout commencer.

Structurer ma vie pro m’a même permis d’améliorer des aspects de ma vie perso.

Quelques livres qui m’ont marqué : Antispéciste, Vers la sobriété heureuse, la Magie du Rangement (merci Marie Kondo!), 21 clés pour l’amour slow, Les Quatre Accords Toltèques, Miracle Morning, … (ça fait un peu tête de gondole de la Fnac, j’avoue, mais ils ont tous semé des petites graines dans ma vie 🙂

Je consomme également des podcasts sans modération, sur le business, le féminisme, la société, l’écologie, les émotions, des histoires de vies, de coeur, … J’en écoute des heures pendant que je modélise mes 3D ou que je colore mes plans !

 

Site : https://atelier-colibri-architecture.com/

Instagram : https://www.instagram.com/atelier.colibri.architecture/

Facebook : https://www.facebook.com/Atelier.Colibri.Architecture